Nos infos

Agenda social

Publications

La CFDT

Manifestations du 18 mars

Retrait du CPE

Une mobilisation exceptionnelle

Le CPE suscite toujours plus de mécontents comme l’ont montré les manifestations de ce samedi. Les jeunes, les salariés et les familles sont descendus dans la rue dire non à ce contrat précaire.

« C'est une des plus grandes manifestations de ces dernières années » a déclaré François Chérèque en arrivant cet après-midi dans le gigantesque défilé parisien pour le retrait du contrat première embauche (CPE). De nombreux jeunes, bien entendu, étaient présents dans les cortèges. De nombreuses familles aussi sont venues manifester leurs craintes devant ce contrat précaire. Elles donnaient ainsi raison à la CFDT qui souhaitait que cette manifestation ait lieu un samedi afin que ceux qui travaillent en semaine puissent aussi manifester leur mécontentement.

« Devant une telle mobilisation, le gouvernement n’a d’autre solution que le retrait du CPE, réaffirmait le secrétaire général devant une nuée de journalistes, nous en faisons un préalable. Ensuite nous pourrons rentrer dans des négociations. Nous avons déjà fait des propositions pour construire des parcours d’accès à l’emploi et faciliter la formation des jeunes. C’est par là que le gouvernement aurait du commencer ».

En fin d'après-midi, les organisateurs de la manifestation se sont réunis pour en tirer un premier bilan (lire la déclaration commune). Ils se reverront lundi dans la soirée pour examiner les suites à donner au mouvement. Les leaders syndicaux entendent ainsi laisser au gouvernement deux jours pour revenir sur sa décision de maintenir le CPE.

Info mise en ligne le 18 mars 2006

<- Retour "Compte-Rendus"  I  Haut de page  I  <- Retour "Infos"