Nos infos

Agenda social

Publications

La CFDT

 

Convention collective
nationale de branche

 

Dernière minute

A l'issue d'une négociation qui aura duré plus de 30 mois, et après un premier échec il y a quelques années, la CFDT, CFTC, CGC, CGT, FAT et FO signent la première Convention Collective Nationale de Branche du secteur autoroutier [CCNB].

C'est une première dans notre secteur ! La CFDT qui a été très active tout au long de cette négociation se félicite de cet engagement très majoritaire des organisations syndicales et du syndicat professionnel *, regroupant la quasi totalité des sociétés d'autoroutes françaises.

Désormais, une procédure se met en place afin que cette convention soit étendue aux sociétés autoroutes qui ne font pas encore partie du syndicat professionnel, et que les sections syndicales CFDT attendent avec impatience !

La mise en place de cette CCNB était impérative pour offrir de nouvelles perspectives de négociations, notamment sur la CATS [cessation d’activité anticipée de certains travailleurs salariés].

La CFDT a obtenu également que l’intermittence, au sens de la loi Aubry 2, ne soit pas incluse dans le texte de cette convention, car nous contestons depuis toujours qu’elle puisse s’appliquer à notre secteur.

De plus, la CFDT, qui s’est battue pour que la convention interentreprises de 1979 qui régit les salariés des ex-Semca soit, après toilettage, maintenue à ce niveau, se félicite que les directions aient, après de longs débats, accédé à notre demande.

Dans les jours qui viennent, la CFDT reviendra sur ce dossier et le développera de manière plus approfondie, pour ses adhérents et pour les salariés à travers des informations plus détaillées.

*Pour mémoire, les sociétés d’autoroutes déjà adhérentes au syndicat professionnel  sont la Société des Autoroutes Rhône‑Alpes (AREA), la Société Autoroutes du Sud de la France (ASF), la Société des Autoroutes et Tunnel du Mont‑Blanc (ATMB), la Compagnie Eiffage du Viaduc de Millau (CEVM), la Société des Autoroutes Estérel, Côte d'Azur, Provence, Alpes (ESCOTA), la SANEF, la Société des Autoroutes Paris‑ Normandie (SAPN), la Société Autoroutes Paris Rhin‑Rhône (APRR) et la Société Française du Tunnel de Fréjus (SFTRF), la société ALIS et la société COFIROUTE.

Mise en ligne le 14 juin 2006.

<- Retour "Compte-Rendus"  I  Haut de page  I  <- Retour "Infos"