Nos infos

Agenda social

Publications

La CFDT

Face à la flambée des prix en 2007
la CFDT fait jouer la clause de sauvegarde

L'indice des prix à la consommation pour l'année 2007 vient d'être publié. Ainsi, sur les 12 derniers mois, les prix à la consommation ont augmenté de 2,5%. L'accord salarial qui avait été conclu en 2006, et qui portait sur deux ans, avait mis en place des augmentations salariales de 2% pour l'année 2007, très loin du montant connu de l'inflation. La CFDT a donc, par courrier en date du 18 janvier, fait jouer la clause de sauvegarde et demandé à la direction de réunir au plus tôt, comme le prévoit l'accord, les parties signataires.

Pour la CFDT, cette dérive, dont beaucoup d'analystes pensent qu'elle va continuer, voire s'accentuer en 2008, devra être pleinement appréhendée lors des prochaines négociations salariales, notamment quant à l'individualisation des rémunérations, et en particulier pour les cadres qui y sont pleinement soumis.

De plus, cette situation conforte l'analyse de la CFDT qui s'est attachée, pour les salariés de l'exécution et de la maîtrise, à limiter ces individualisations au niveu déjà existant, tout en les rendant plus transparentes.


Courrier adressé le 18 janvier 2008 à Josiane Costantino - direction des ressources humaines

Madame,

L’année 2007 est terminée. Nous sommes en mesure de tirer les enseignements définitifs  de l’évolution des prix sur cette période. Ainsi les indices démontrent une évolution des prix hors tabac de 2,5% pour l’année 2007, ce qui est bien supérieur aux augmentations générales prévues dans l’accord pour l’année considérée, soit 2%.

Le titre 2 de la convention d’entreprise n°68 relative aux augmentations salariales 2006 et 2007 pour les agents d’exécution et de maîtrise de qualification, ainsi que la convention d’entreprise n°69 dans son article 4.2 stipulent que «  dans le cas où les éléments de contexte économique pris en considération à l’occasion de la présente négociation viendraient à connaître des évolutions significatives au cours de l’année 2007, les parties signataires du présent accord conviennent de se rencontrer dans le courant du premier trimestre de l’année 2008, afin d’examiner l’adéquation entre les mesures prévues par le présent accord et les éléments de contexte précités. »

Avec une évolution des prix supérieure de 25% à celle des augmentations générales négociées, nous sommes bien dans des évolutions significatives.

Ainsi, en tant que signataire de ces accords salariaux, la CFDT vous demande de tenir dès que possible une réunion afin d’appréhender de quelle manière répondre à cette situation fortement pénalisante en pouvoir d’achat pour les salariés d’ASF.

Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions d’agréer, Madame, nos salutations distinguées.

Pour la CFDT ASF

Floréal PINOS
Délégué syndical central

Info mise en ligne le 29 janvier 2008

<- Retour "Compte-Rendus"  I  Haut de page  I  <- Retour "Infos"