Nos infos

Agenda social

Publications

La CFDT

 

>>>> Intempéries dans le sud ouest
La CFDT demande de veiller à la sécurité des salariés en poste

Les intempéries sur le grand Sud Ouest de vendredi 23 et samedi 24 janvier 2009 ont été d’une rare violence.  Le réseau des ASF a été touché à des degrés divers, particulièrement sur les DRE de Biarritz, Agen, Narbonne et Niort. Face à la violence de cette tempête, il était important de s’assurer que tout était fait pour veiller à la sécurité des salariés d’ASF. Certains d’entre eux nous ont fait remonter en temps réel leur inquiétude face aux éléments déchainés, et particulièrement les péagers qui étaient en poste ainsi que les équipes de viabilité qui étaient sur le terrain en renfort.

Ces régions étant placées en zone rouge, les consignes préfectorales étaient de demander  aux personnes de ne pas circuler dans la mesure du possible, avec des restrictions de circulation mises en place sur certaines parties du réseau d’ASF.

En conséquence, la CFDT a contacté la DRH samedi en fin de matinée afin de lui demander de veiller à ce que les salariés d’ASF ne soient pas exposés inutilement, soit en venant travailler, soit en se déplaçant sur les gares, du fait de l’itinérance, soit même en rentrant chez eux. Nous avons également demandé que toutes les mesures soient prises afin de tenir compte de l’exceptionnelle violence de cette tempête, la sécurité des personnes étant la seule priorité à prendre en compte,  y compris bien entendu au détriment de l’encaissement du péage.

La DRH nous a répondu sur ces points, et notamment :

  • Que des consignes étaient données pour qu’il n’y ait pas de déplacement sur les gares de péage, notamment du fait de l’itinérance ;
  • Que les salariés concernés avaient été contactés avant de savoir s’il leur était possible de venir travailler, en veillant à ne pas prendre de risques ;
  • Que des voies avaient été préparées sur les gares de péage afin, si besoin était, de les passer en mode libre en fonction des événements, consigne étant alors donnée aux salariés de se mettre à l’abri dans les locaux ;
  • Que les salariés qui étaient rentrés chez eux avaient été contactés afin de savoir s’ils avaient regagné leur domicile sans encombre.

 Nous avons d'ores et déjà pu vérifier sur certains sites  que les consignes avaient été passées et appliquées.

Info mise en ligne le 24 janvier 2009

<- Retour "Compte-Rendus"  I  Haut de page  I  <- Retour "Infos"