Nos infos

Agenda social

Publications

La CFDT

 

Le président d'ASF et de Vinci Autoroutes interpellé au CCE

Là où nous attendions un vrai débat de fond, nous n'avons eu droit qu'à un bel exercice d'autosatisfaction et de communication...

Le CCE du 9 février vient de se dérouler. Cependant le point fort a été la présence en fin de réunion de Pierre Coppey, président d'ASF. Au delà de la déclaration unanime du CCE à laquelle il n'a pu échapper, l'occasion était trop belle pour la CFDT de l'interpeller sur la situation économique de l'entreprise et de ses conséquences sur les salariés.

Rémunérations, baisse de l'emploi, mal être au travail ont été autant de points forts sur lesquels la CFDT a pu mesurer combien ce président est éloigné des réalités, préférant cultiver l’art de l’autosatisfaction, authentique exercice de communication auquel sa fonction est coutumière. La langue de bois l’a emporté sur le débat ! Vous trouverez en pages intérieures tous les détails sur nos différentes interventions.

La CFDT ne saurait pour autant se contenter de cet exercice de style qui pourrait laisser  entendre que, finalement, tout va bien dans l'entreprise ! Le président d'ASF, qui cumule la présidence de Vinci Autoroutes, a choisi délibérément le passage en force sur un thème aussi sensible que la négociation salariale. Un discours parfaitement rodé à Cofiroute comme à Escota.

Ce comportement méprisant à l’égard des salariés et des représentants du personnel peut mettre en péril la tradition de dialogue social solidement ancrée depuis des décennies dans le secteur autoroutier. Alors, cette brillante initiative est-elle le fait du Prince ? Ou est-ce une décision collégiale qui aurait été prise plus haut, au niveau du Groupe Vinci ? Est-ce le président de Vinci Autoroutes qui est à la manœuvre, ou Vinci qui entend mettre au pas le dialogue social dans les Autoroutes?

La CFDT entend bien obtenir des réponses à ces questions, car peut-être après tout suffit-il de changer d'interlocuteur ? Il faudra bien que quelqu'un assume la responsabilité de cette stratégie incompréhensible pour chacun d'entre nous !

Extrait de notre publication réservée aux adhérents

Info mise en ligne le 19 février 2010

BoutonAccueil