Nos infos

Agenda social

Publications

La CFDT

 

Agents de surveillance

L'avis des élus CFDT
au CCE du 2 juillet

Les élus du CCE étaient consultés sur les projets d'accord lors de la séance du 2 juillet 2010. Les élus CFDT ont mis l'avis suivant, tiré de notre courrier de contre propositions envoyé à la direction le 1er juillet dernier ::

"Suite à la réunion du 28 juin, nous prenons acte de plusieurs avancées de la part d’ASF faisant suite à l’acceptation de la quasi-totalité de nos contre propositions.

Toutefois, un désaccord important subsiste sur la partie relative à la rémunération qui doit venir en contrepartie non seulement des polyvalences géographiques et fonctionnelles, mais également sur les compétences mises en œuvre.

Si nous sommes sensibles aux sommes évoquées dans le dernier projet d’accord reçu ce jour,  nous ne pouvons pas comprendre qu’elles soient liées à la possibilité pour les futurs TAS d’effectuer jusqu’à 50% de postes viabilité dans l’année. Pour cela, nous évoquerons vos propres propos dans les groupes de travail qui se sont tenus en janvier dernier, où ASF a clairement exprimé des besoins, peu nombreux et très localisés, d’un maximum de 30% de postes Viabilité. Comment dans ce cas comprendre, et a fortiori accepter que les contreparties salariales soient conditionnées à une part de Viabilité dont aucun district n’a besoin ?

Toutefois, la CFDT est trop attachée à la recherche d’un accord qui puisse pérenniser cette filière tout en reconnaissant les compétences de ces salariés, et de tous ceux qui seront embauchés à l’avenir, tout en supprimant le statut modulé. Nous savons parfaitement que ce dernier représente aujourd’hui quasiment un salarié sur deux, et nous savons qu’il deviendra très rapidement majoritaire si aucun accord n’est trouvé.

C’est pourquoi nous souhaitons poursuivre un dialogue constructif, à travers une nouvelle proposition qui, nous l’espérons, permettra de trouver le consensus avec la direction d’ASF et d’autres organisations syndicales, ce qui est le propre d’une négociation. Elle s’applique bien évidemment aux modulés, aux tours fixes volontaires ainsi qu’aux futurs embauchés.

Notre nouvelle revendication est la suivante :

TOURS FIXE

MODULÉS

Sur la base du volontariat

  • Intégration dans le salaire de base  de 3500 €  si volontaire pour effectuer jusqu’à 25% de postes Viabilité dans l’année ;
  • Intégration dans le salaire de base de 2500 €, avec possibilité d’aller jusqu’à 25% de postes Viabilité dans l’année ;
  • Intégration dans le salaire de base de la prime de modulation.

En l'état actuel, l'accord ne s'applique donc pas. La CFDT continue son action afin d'essayer d'atteindre un accord majoritaire, ce que signifie que parmi les quatre organisations CFDT, CGT, FO et UNSA, trois d'entre elles doivent être signataires. D'autres infos seront publiées dans les prochains jours.

Le dossier de cette négociation, c'est ici

Info mise en ligne le 4 juillet 2010

BoutonAccueil