NOS INFOS
Toute l'actualité
Tracts
Courriers
Vie des régions
Le Mag
Agenda social
Media

RUBRIQUES
Accords d'entreprise
Droits
Dossiers
Repères
Archives

LA CFDT
Nous connaître
Notre réseau
Nous rejoindre
Liens utiles
Nous écrire

 

Maîtrise d'encadrement

Tout ça pour ça ?



Cette négociation touche à sa fin. La réunion du 8 juin 2011 a été l’occasion de débattre autour d’un projet de texte d’accord sans ambition réelle, ne répondant pas aux enjeux que sont l’autonomie, la reconnaissance et la charge de travail.

Il ne suffit pas de rédiger un préambule bien pensé, il faut impérativement prendre des engagements concrets, attribuer des moyens et donner une véritable impulsion pour dynamiser les évolutions. Mais ASF semble désormais guidée par un nouveau leitmotiv : après le « juste ce qu’il faut » voici désormais le « faire encore mieux, avec encore moins ! »

Loin de pouvoir avancer de véritables arguments pour convaincre la maîtrise d’encadrement d’abandonner le TSA pour basculer sur le forfait jours, tout laisse à penser qu’il y a là, non seulement une mauvaise réponse de la direction au besoin d’autonomie mais surtout une dérive possible en matière de dépassement du temps de travail et de perte d’accessoires de salaire.

A ce stade, autant l’affirmer, la CFDT considère que le forfait jours ne peut être réservé qu’à des salariés cadres disposant d’une réelle autonomie.

Sur la charge de travail, ASF renvoie les problématiques actuelles dans les régions…

Quant aux éléments complémentaires [véhicules de service, téléphones mobiles, sur-complémentaire retraite…], et aux rémunérations…Aucune nouvelle !

Est-ce par manque d’ambition et de vision de ce que doit être demain le rôle de la maîtrise d’encadrement ? Un accord collectif « gagnant-gagnant » est-il souhaité par ASF ? Un échec de cette négociation pourrait lui offrir l’occasion de gérer la maîtrise d’encadrement de façon plus individuelle, de gré à gré... Est-ce pour cela que la direction, si prompte à communiquer tous azimuts ces derniers temps sur les négociations en cours, ne l’a toujours pas fait depuis cette dernière réunion du 8 juin ?

L’évolution de la maitrise d’encadrement fait-elle toujours partie des priorités de l’entreprise ? Sans doute préfère-t’elle concentrer ses forces et croiser le fer sur des dossiers plus emblématiques, comme la couverture sociale ou le compte épargne temps ? Le dialogue social serait-il sélectif à ses yeux ?

La direction a reconnu que le forfait jours n’était vraiment pas un objectif ! Elle a affirmé que son véritable but était surtout d’aboutir à l’intégration des accessoires de salaire dans le salaire de base.
Attention : la forfaitisation, si elle est positive, pénaliserait les nouveaux embauchés.
Dans ces conditions, la direction ira t-elle jusqu’au bout de ce qu’elle nous a affirmé ? Est-elle prête à s’engager sur la forfaitisation des accessoires de salaires, d’exclure l’organisation en « forfait jours » et d’apporter des réponses concrètes à nos revendications complémentaires ?
Réponse lors de la prochaine [et probablement dernière] réunion du 4 juillet.

 

Le tract en PDF, c'est ici


Info mise en ligne le 28 juin 2011

BoutonAccueil