NOS INFOS
Toute l'actualité
Tracts
Courriers
Vie des régions
Le Mag
Agenda social
Media

RUBRIQUES
Accords d'entreprise
Droits
Dossiers
Repères
Archives

LA CFDT
Nous connaître
Notre réseau
Nous rejoindre
Liens utiles
Nous écrire

 

SALAIRES 2014

La seconde réunion de négociation s’est tenue le 29 janvier. Lors de la précédente réunion, la CFDT avait mis en avant certains principes indispensables, et la direction y a répondu :

  • Au moins les ¾ de l’enveloppe salariale des ouvriers/employés/maîtrise de qualification doivent être consacrés aux augmentations générales (AG) : accepté.
  • Talon pour la Maîtrise d’encadrement et les Cadres : accepté.

La CFDT a d’autre part fait un certain nombre de propositions complémentaires pour augmenter l’enveloppe :

  • Augmentation significative de la prime d’éloignement : accepté.
  • Intégration dans l’enveloppe des « économies » potentielles d’ASF si signature de l’avenant à l’accord sur les frais et soins de santé : accepté. Sont concernés près de 800 salariés qui ne seraient plus soumis à la double cotisation (couple ASF ou couvert par le conjoint). L’économie réalisée par l’entreprise serait entièrement reversée dans l’enveloppe salariale (+0,3%  soit 500 000 €).
  • Prise en compte par l’entreprise de la surcotisation pour les temps partiels sur la base d’un temps plein. La direction répond qu’elle ne souhaite pas intégrer ce point dans une négociation salariale.
  • Demande de revalorisation des taux d’astreinte de 18% et 25%. La direction rejette pour l’instant cette demande.

La direction se déclare aussi prête, dans le cadre d’un accord, à revaloriser les primes des polyvalents RST (jusqu’à +12%), des forfaits d’astreinte ponctuelle des cadres et des astreintes sécurité des CST et RST.

Propositions direction en fin de réunion

 

                     Réactions de la CFDT

Catégorie
professionnelle

Enveloppes

Répartition augmentations

 

L’inflation sur 2013 est de 0,73%. La CFDT constate que l’accord salarial de 2013 aurait garanti des AG de 1,50 % et des talons de 1,2 % à 1,4 %, ce qui était particulièrement favorable dans ce contexte.
Mais cet accord n’a pu s’appliquer, puisque la CFDT était la seule signataire.
C’est pourquoi nous revendiquons une AG et des talons supérieurs aux propositions de la direction, afin de rattraper au moins en partie l’échec de l’année dernière.

générales

individuelles

Exécution et Maîtrise de qualification : toutes filières

1,30 %

1 %

0,30 %

Maîtrise d’encadrement

1,30 %

Talon de
1 %

0,30%

Cadres I-J-K-L

1,30 %

Talon de
1 %

0,30 %

Prime d’éloignement

10 %


Après l’échec de 2013 – lâchement attribué à la CFDT –  il apparaît, au vu des écrits de certains, que nous serions déjà responsables de l’insuffisance des propositions avancées par la DRH, responsables de l’impossibilité pour les autres syndicats d’avancer des propositions plus ambitieuses, coupables d’un futur échec, responsables de ceci, coupables de cela... N’en jetez plus !
Ça ne vous rappelle rien ? La ficelle est grosse et pourtant, ils y reviennent. C’est à se demander s’ils se préoccupent plus de l’aggravation de la dégradation de notre pouvoir d’achat que de leurs stratégies fumeuses ?  Nous ne perdrons pas notre énergie car une seule chose nous importe : défendre et atteindre tous nos objectifs. La prochaine réunion sera l’occasion d’argumenter encore et toujours pour ne plus entendre dire, comme en 2013 : « qu’il vaut mieux rien que presque rien ». On sait aujourd’hui ce que cela a coûté à chaque salarié !

Prochaine réunion le 10 février 2014.

Le dossier salaires 2014, c'est ici.

 
Info mise en ligne le 30 janvier 2014

 

 

BoutonAccueil